Lola Bonnet Fontaine

Passionnée par le théâtre depuis toujours, Lola Bonnet Fontaine fait ses gammes à l’école des Enfants de la Comédie dès ses dix ans.
A 20 ans, elle incarne Le Roi Duncan (Macbett de Ionesco) au Festival d’Aurillac 2008, puis enchaîne avec Le Mariage Forcé de Molière au Festival d’Avignon 2009 et 2010, Toinette dans Le malade imaginaire à Düsseldorf, Marianne dans Scènes de la vie conjugale de Ingmar Bergman et divers personnages dans Barbe bleue de Dea Loher au Festival du Théâtre francophone de Berlin.
“L’agence de comédiens” la contacte pour plusieurs rôles qui lui permettront de mettre un pied dans le monde du cinéma. Elle intègre en 2013 les Studios Stella Adler à New York au sein desquels elle découvre l’Acting School.

En 2015, elle fonde la compagnie les Échappés de la Coulisse et entre en résidence au SEL, grand théâtre de Sèvres (92). Elle y explore aussi bien le répertoire classique que contemporain : elle est Isabelle dans Combien de nuits faudra-t-il marcher dans la ville ? de Catherine Anne, Le Comte De Guiche dans Cyrano de Bergerac, et prend des premiers rôles dans des créations originales.

Elle participe à l’organisation et la programmation artistique des nombreux événements organisés par la compagnie pour animer la vie du théâtre et en particulier le festival « 48h au SEL », festival fou qui attire 2000 personnes autour de plus de 50 pièces de théâtre jour et nuit le temps d’un week-end.
En parallèle, elle enseigne le théâtre de la maternelle au bac option théâtre, ainsi qu’aux adultes : improvisations, scènes classiques, exercices de diction, etc. Ici, c’est la direction d’acteurs, la justesse des propos, l’incarnation des sentiments qui lui importent le plus, au plus près de ce que sont ses élèves ; sa pédagogie en est imprégnée.

Se découvrir, partager. explorer. apprendre à se connaître au plus près de soi. Sincérité, bienveillance et écoute de L’autre, l’aider le faire grandir. Se faire grandir. Improviser imaginer se laisser aller et rire. Rire surtout.