Comédien, metteur en scène et pédagogue, Jason Barrio se forme au conservatoire Maurice Ravel (Paris 13e) dans la classe de François Clavier.
Depuis le début de sa carrière, il travaille à la fois comme comédien et metteur en scène.
À la fin de ses études, il met en scène Quartett de Heiner Müller, et y interprète Valmont – séducteur machiavélique – et Mme de Tourvel femme de vertu. Il interprète un DRH cynique et calculateur dans Le Bureau Vide de Frank de Bondt, adapté et mis en scène par Hugo Layan. C’est à cette période qu’il commence à se documenter sur le pouvoir et met en scène Le Prince de Machiavel avec Arthur Guillot. Ce spectacle ouvre une réflexion plus large sur la pratique politique aujourd’hui qui aboutira à l’écriture et à la création de son texte Machiavel-Machine en 2019.
Comme comédien, il continue d’apprendre au côté d’Urszula Mikos au Marathon Shakespeare présenté au CDN de Montreuil. Il y incarne le rôle de Macduff dans Macbeth. Il crée une performance autour des discriminations à partir du Dernier Jour d’un Condamné de Victor Hugo mis en scène par Baptiste Dezerces.
Dans Les Vivants et les Morts de et par Arthur Guillot, il interprète un jeune homme névrosé qui tente de grandir.
Dernièrement, Jason Barrio a assisté Muriel Habrard à la mise en scène sur la création de La Campagne du Roi Iota, spectacle onirique tout public sur le pouvoir présenté au Théâtre de la Reine Blanche début 2020.
Aujourd’hui, il prépare le rôle de Hastings dans Richard III de Shakespeare qui sera mis en scène par Baptiste Dezerce au Théâtre El Duende à Ivry-Sur-Seine à l’automne prochain.

“Faire du théâtre, c’est retrouver l’enfant qu’on était quand on se racontait des histoires d’indiens, de cow-boys, de chevaliers et de princesses.
Retrouver le jeu.
Je souhaite vous transmettre cette passion singulière qu’est le théâtre : raconter des histoires à travers des personnages.
Pour ça, il faut travailler le corps, la voix, l’improvisation, les situations et surtout l’écoute et la bienveillance.
C’est exigeant, mais cela apporte énormément.”